VIDEO. Les sites de rencontres sont-ils propices au racisme?

VIDEO. Les sites de rencontres sont-ils propices au racisme?

DISCRIMINATION Sans compter que en plus de voix s'elevent contre des anecdotes ou des criteres racistes i  propos des applications de rencontres Sur les forums. Sans que nos choses n'avancent beaucoup.

« Je ne souhaite gui?re d’une Asiatique, desole », repond-on souvent a Lucie, petit soeur d’origine vietnamienne, sur Tinder. Une attitude qu’on pourrait aisement qualifier de raciste dans la vraie vie, mais qui semble passer tout naturellement sur les applications de rencontres. D'apres une etude de l'Ifop publiee ce jeudi, les Parisiennes expriment leur refus de s’unir avec des hommes originaires d’Afrique sub-saharienne (62 %) ou du Maghreb/Moyen-Orient (57%).

Ce phenomene n’est pas nouveau et a deja ete foutu en lumiere par The Independent dans une longue enquete sur le sujet, recensant le racisme banalise sur ces applications. Notre compte Twitter Grindr Racism, aujourd’hui inactif, a egalement pendant longtemps relaye des propos racistes sur cette application de rencontres LGBT. En voici quelques-unes Afin de se Realiser une option :

Preference raciale ou sexuelle ?

Mais comment expliquer une telle impunite concernant des propos discriminants ? Fred Pailler, sociologue travaillant i  propos des usages sexuels d’Internet et des technologies numeriques, explique l’excuse avancee avec maints utilisateurs : « Ils se defendent en invoquant un gout sexuel et des preferences. Ils s’appuient via une limite complexe et floue de votre que seraient le desir sexuel et la seduction. » Plusieurs justifications qui ne parviennent nullement a convaincre Lucie : « On pourra me dire ce qu’on veut, exclure une categorie de personne en raison de sa couleur, c’est du racisme. ...